Les usagers de la mer

Le processus de concertation initié avec les usagers de la mer va se poursuivre ces prochaines années. En effet, le littoral et l’espace maritime sont des territoires importants pour de nombreuses activités telles que la pêche, le tourisme, l’activité portuaire ou encore le transport maritime.

A titre d’illustration, les porteurs du projet travaillent en collaboration avec les Comités des Pêches (régional et interdépartemental) et les Prud’homies.

Les équipes du projet et les pêcheurs ont notamment défini conjointement le schéma d’implantation des éoliennes du projet pilote. Ceci s’est traduit par la signature d’une convention en avril 2018.

Une nouvelle convention signée en octobre 2018 avec le Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins (CRPMEM) d’Occitanie, fixe le cadre du partenariat jusqu’aux premières années d’exploitation de la ferme pilote.

La convention engage les parties prenantes à assurer la meilleure cohabitation possible entre le projet et les activités de la pêche ces 5 prochaines années, couvrant ainsi les phases de développement, de construction et le début de la phase d’exploitation. Dans cette optique, les parties prenantes mettront en place en 2019 un Comité de pilotage, animé par le CRPMEM.