La sabelle

La Méditerranée ne représente que 0,7% de la surface des océans, mais constitue un des réservoirs majeurs de la biodiversité marine et côtière, avec 28% d’espèces endémiques, 7,5% de la faune et 18% de la flore marine mondiale.

La sabelle se rencontre sur des fonds vaseux ou sablo-vaseux, surtout en milieu abrité, mais également dans les estuaires car cette annélide supporte bien les variations de salinité. Elle aurait été observée jusqu’à 500 m de profondeur.

Ce ver sédentaire fouisseur vit dans un tubetransparent, épais, gélatineux, en forme de carotte. Le corps, fuselé postérieurement, peut atteindre 20 cm de long. De couleur jaune brunâtre, il possède 8 segments thoraciques et plus de 100 segments abdominaux. Les tentacules, au nombre de 60 à 80, sont reliées par une membrane circulairegélatineuse en deux lobes. Ce panache, seule partie visible à la surface du sédiment, est de couleur brun violacé.

Related Post