Le raccordement du parc

Pour raccorder le parc éolien flottant au large du golfe du Lion au réseau existant : un travail de concertation et d’écoute.

RTE va créer une liaison sous-marine et souterraine à 63 000 volts sur une vingtaine de kilomètres environ. Ce projet de raccordement participe au développement des énergies marines renouvelables et contribue ainsi à la réussite de la transition énergétique.

Pour plus d’informations, découvrez la page dédiée au raccordement sur le site de RTE.

Raccorder les énergies marines renouvelables au réseau électrique existant, un travail de concertation et d’écoute

En tant qu’opérateur public du réseau de transport d’électricité, RTE a des obligations spécifiques qui nécessitent lancer une phase de concertation sur le tracé du câble, selon un processus bien cadré, appelé concertation « Fontaine ». Cette concertation menée par RTE pour identifier le meilleur corridor de passage du câble de raccordement électrique sous-marin et terrestre est placée sous l’égide du Préfet des Pyrénées Orientales et réunit l’ensemble des parties prenantes : élus, services de l’Etat, usagers de la mer, représentants socio-professionnels et associatifs.

Dans un premier temps, la concertation permet d’aboutir à la validation des limites de l’aire d’étude dans laquelle le projet sera étudié. Dans un second temps, elle permet de définir un corridor de passage qui présente le moindre impact pour l’environnement naturel, humain et socio-économique : le fuseau de moindre impact. L’aire d’étude et le «  fuseau de moindre impact » pour raccorder le parc éolien flottant au large du golfe du Lion ont été validés par le Préfet des Pyrénées Orientales le 21 mars 2017.

Le raccordement entre le parc éolien flottant et le poste électrique RTE

Le « fuseau de moindre impact » choisi dans le cadre de la concertation vise à raccorder par une liaison sous-marine de 16 à 19 km environ puis une liaison souterraine de 3 à 4 km, le parc des éoliennes flottantes du golfe du Lion au poste électrique existant de Salanques situé sur la commune de Saint-Laurent de la Salanque. L’atterrage de la liaison sous-marine sera réalisé sur le parking du cours de la Méditerranée sur la commune du Barcarès.

La liaison sous-marine

La liaison sous-marine est composée d’un seul tricâble protégé par une gaine protectrice. Suivant la nature des fonds et afin d’assurer la sécurité de l’ouvrage, ce dernier sera, de manière privilégiée ensouillé dans le sédiment marin. Si l’ensouillage s’avère impossible, la liaison pourra être protégée par un enrochement, des matelas-béton ou des coquilles en fonte.

La liaison terrestre souterraine

A partir de la chambre de jonction, la liaison souterraine sera composée de 3 câbles distincts positionnés dans des fourreaux et enfouis dans une tranchée souterraine d’environ 1,50 m de profondeur.

L’atterrage, zone de rencontre entre les câbles sous-marins et souterrains

L’atterrage correspond à la transition entre le secteur maritime et le secteur terrestre. La chambre de jonction sera réalisée dans un ouvrage en béton enterré à environ 2 mètres de profondeur.

Plan du raccordement
Infographie du raccordement
La liaison sous-marine
Vue de coupe du câble de raccordement