Le projet des Eoliennes Flottantes du Golfe du Lion annonce ses prochaines étapes de développement.

Après l’avis favorable du Parc naturel marin du golfe du Lion, le projet des Eoliennes Flottantes du Golfe du Lion annonce ses prochaines étapes de développement.

EFGL se réjouit de l’avis favorable rendu à l’unanimité par le Parc naturel marin du golfe du Lion et notifié officiellement le 10 juillet 2018. Il constitue une étape majeure pour la poursuite du développement du projet éolien flottant au large de Leucate et du Barcarès. Cet avis favorable témoigne de la qualité du travail engagé entre l’équipe technique du parc, les membres de son Conseil de gestion et les porteurs du projet, pour définir les meilleures conditions d’intégration de la ferme éolienne flottante dans son environnement.

Dans ce cadre, le projet EFGL tiendra compte de l’ensemble des prescriptions et recommandations accompagnant cet avis favorable. Un des objectifs communs est de parfaire la connaissance du milieu marin en mettant en place des suivis complets pendant les phases de construction, d’exploitation et de démantèlement de la ferme pilote afin d’établir le retour d’expérience le plus précis possible pour faire progresser ces technologies d’avenir.

EFGL se réjouit par ailleurs de l’avis favorable, à l’unanimité également, émis par la Grande Commission Nautique sur les dispositions prévues pour assurer la sécurité maritime dans et aux abords du projet.

La concertation publique initiée depuis 2015 par les porteurs du projet continue. En accord avec Mme Brévan, garante de la concertation nommée par la Commission Nationale du Débat Public, des permanences d’information se tiendront à Port Leucate et au Barcarès de juillet à septembre 2018.

L’instruction des demandes administratives se poursuit. D’ici quelques mois, une enquête publique permettra à l’ensemble de la population de prendre connaissance des études et engagements pris dans le cadre du projet.

La construction de la ferme pilote devrait débuter en 2020, sous réserve de l’obtention des autorisations (attendue début 2019), pour une mise en service en 2021.

Related Post