Le 22 mars 2017, le maître d’ouvrage du projet EFGL et RTE ont saisi la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) afin de lui demander de désigner un garant durant la période de concertation préalable du projet. Dans sa décision du 5 avril 2017, la CNDP a désigné Madame Claude Brévan comme garante de la possibilité pour tous d’exprimer des avis et poser des questions.

Les maîtres d’ouvrage ont mené conjointement la concertation préalable du 27 juin au 27 septembre 2017.

A l’issue de cette concertation préalable, Madame Claude Brévan a établi un bilan, publié en octobre 2017. Ses missions se sont poursuivies en 2018 et ont donné lieu à un bilan établi pour la période d’octobre 2017 à novembre 2018.

Les étapes à venir en 2019
L’instruction des demandes administratives effectuées en avril 2018 se poursuit. L’enquête publique du projet EFGL et de son raccordement électrique devrait se dérouler au printemps 2019 pour une durée de quatre semaines environ. Menée par une commission d’enquête indépendante, elle permettra la mise à disposition de toutes les informations concernant le projet (étude d’impact notamment) sur internet, et par l’intermédiaire de permanences de la commission d’enquête et de points d’informations dans les mairies concernées.

Etude méthodologique des simulations visuelles

A la demande de Madame Brévan, la Commission Nationale de Débat Public a diligenté une expertise des images représentant le projet des éoliennes flottantes au large de Port Leucate et du Barcarès. Dans le but d’expertiser la méthode mise en œuvre par le maitre d’ouvrage, ainsi que la pertinence des choix des sites et des conditions de luminosité retenues pour réaliser les simulations visuelles.

Les résultats de cette expertise ont été présentés lors de la réunion de restitution du 21 septembre 2017, à Port Leucate. L’expert mandaté par la CNDP est Monsieur Jean-Marc Vézien, chercheur au CNRS au sein du laboratoire dédié aux images de synthèse.

Pour plus d’informations :

Claude BRÉVAN, garante de la concertation